Les traditions olympiques

Rubrique : Nouveaux Jeux

Bien que les Jeux Modernes soient différents des Jeux Antiques, on remarque néanmoins des similitudes. Comme par exemple les anneaux olympiques (cités plus haut), mais aussi la flamme olympique. On note aussi que comme dans l’antiquité, un athlète vient prêter serment de respecter les règles durant toute la période des Jeux. Cet athlète est censé représenter tous les athlètes participants.

L’olympisme est donc toujours aussi synonyme de valeurs importantes, peut être pas les mêmes que dans l’antiquité mais comme la société, celles-ci ont du évoluer.

La devise olympique

La devise olympique est « Citius, Altius, Fortius », venant du latin et signifiant « plus vite, plus haut, plus fort »

La flamme olympique

Elle tire son origine de l’antiquité. Celle-ci a été instauré en 1928, et brûle sans arrêt durant la période des Olympiades.

flamme-olympique

 

Le drapeau olympique

Il a été créé par Pierre Coubertin. Il est constitué de 5 cercles qui s’entrelacent sur un fond blanc. Les 5 cercles représentent les 5 continents. Il est inspiré d’une œuvre antique grecque. Ces cercles sont de couleurs différentes. En tout, il y a donc 6 couleurs qui inspirent un signe d’universalité dans le monde puisque chaque pays peut y retrouver les couleurs de son propre drapeau dessus. Etant donné que le drapeau a été créé il y a plus d’un siècle, celui-ci ne représente plus tous les pays… en effet les nouveaux pays ont des couleurs différentes. A la base, seuls 8 pays étaient représentés. Le CIO tient par ailleurs à souligner que les couleurs des 5 cercles ne représentent nullement une couleur appropriée à un continent. Cela pour éviter toute remarque qui pourrait être raciste.

drapeau-olympique

L’hymne olympique

L’hymne olympique est apparue aux premiers Jeux d’Athènes en 1896. Plusieurs hymnes ont ensuite été écrits pour les Jeux qui suivirent. C’est par ailleurs en 1958 que le CIO décide de laisser place à un seul et unique hymne, ce sera celui qui sera considéré comme officiel. Cet hymne est le premier, apparu en 1896 et écrit par Spyros Samaras (musique) et Kostís Palamás (paroles).

Le serment olympique

Le serment Olympique est prononcé par un athlète et un arbitre dès le début des Jeux. Le texte du serment a été écrit par Pierre de Coubertin : « Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux olympiques en respectant et suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit chevaleresque, pour la gloire du sport et l’honneur de nos équipes. »