Les dieux – La mythologie des Jeux

Rubrique : Les origines

Les dieux

Beaucoup de mythes témoignent de l’importance des Jeux. Dans l’antiquité, toute célébration telle qu’elle soit était souvent (voire toujours) assimilée à un ou plusieurs dieux. En cette période, la mythologie grecque avait une grande importance, les Jeux ont des origines liées à des légendes ou des histoires. Ils ont un caractère religieux car ils font office de rituels en l’honneur des dieux. Les athlètes ne courent pas pour eux mais bien pour leurs dieux.

C’est donc pour les dieux que les Jeux sont consacrés et c’est donc à eux que les légendes sont rapportées. Parmi les légendes les plus connues et les plus censées, on peut citer celles de Zeus, de Pélops et de Héraclès.

Quelques récits mythologiques

« Pélops, venu de Lydie, vainquit le roi de Pisa (Oenomaos) dans une course de chars. Après cela, il épousa sa fille (Hippodamie) et il monta sur le trône de Pisa. Il en profita pour fonder la dynastie des Pélopides (plus tard : Atrides) et ainsi donner son nom à la région du Péloponnèse qui veut dire : Ile de Pélops. »

« Héraclès fut le premier créateur des compétitions. Il les instaura et créa la piste de Olympie. La première compétition serait la course. Le vainqueur fut couronné d’une couronne d’olivier par Héraclès. Cette couronne d’olivier venait d’un plant d’olivier venu des pays hyperboréens qu’Héraclès avait plantait à Olympie. »

« A Olympie. Zeus vainquit Cronos lors d’une lutte »

Zeus

zeus-jeux-olympiques-mythologie

Informations complémentaires sur Zeus

Rhéa et Cronos étaient ses parents. Sa mère dut user d’un subterfuge afin que son fils Zeus vive. En effet, Cronos dévorait ses enfants à leur naissance de peur d’être détrôné par l’un d’eux. Elle confia Zeus aux soins de la nymphe Adrasté et de sa sœur Io. Ensuite, elle donna à Cronos ses langes dans lequel elle avait placé une grosse pierre. Il l’avala en pensant qu’il s’agissait de Zeus. Devenu adulte, Zeus décida de détrôner Cronos. Il s’adressa alors à Métis la Titanide pour qu’elle l’aide. Grâce à une potion magique,  Cronos recracha tous les enfants qu’il avait dévorés. Zeuscombattit  avec ses frères et soeurs pendant dix ans contre Cronos et les Titans aidés par lesCyclopes et les Hécatonchires. Cette guerre fut appelée gigantomachie et est représentée sur le temple du Parthénon, à Athènes.

Les Cyclopes offrirent la foudre pour Zeus, le trident pour Poséidon et un casque d’invisibilité pour Hadès.

La légende raconte que c’est à olympe que Zeus vainquit Cronos à la lutte. Les Titans furent enfin battus par Zeus et ses frères. Il ne restait plus à Zeus qu’à combattre contre le monstre Typhon. Alors, les 3 frères se partagèrent le Monde. Zeus  dit à Hadès qu’il dirigerait le monde souterrain des Enfers, et à Poséidon qu’il règnerait sur les sept Mers, les rivières… Zeus se réserva le monde terrestre et céleste.

Zeus exila son père et épousa la Titanide Métis. Mais Zeus fut mis en garde par un oracle contre sa femme. Pour s’en débarrasser, il l’avala. Zeus courtisait sa sœur Héra mais en vain. Il se transforma en coucou mouillé. Héra en eut pitié et le serra contre elle. C’est alors que Zeus reprit sa forme originelle et la séduit. Ils se marièrent mais Zeus eut de nombreuses aventures avec des déesses, des nymphes et des mortelles. Il eut de nombreux enfants : dieux, déesses, demi-dieux, nymphes, héros et rois.

Héra et les dieux de l’Olympe en eurent assez des frasques de Zeus. Pendant son sommeil, ils le ligotèrent.

Pendant que les dieux se demandaient comment ils allaient se partager le pouvoir, Thétis la néréide, pressentit une guerre au sein des dieux. Elle alla chercher Briaré au cent bras afin qu’il délivre Zeus. Pour punir Héra, Zeus la suspendit dans le ciel à une chaîne d’or attachée au poignet et une enclume à chaque cheville. Aucun dieu n’osa la délivrer. Zeus la libéra à condition que tous les dieux lui promettent de ne plus jamais se révolter contre lui.