La fin des Jeux Olympiques

Rubrique : Nouveaux Jeux

L’Olympisme antique aura duré près de 1200 ans…

Personne n’aurait pu prédire cette fin et pourtant bien que la Grèce fut à son apogée vers 500 avant J-C, entre autre grâce à la fin des guerres médiques contre les perses (victoires de Marathon), l’histoire fit qu’elle se déclina peu à peu à cause de la guerre entre Spartes et Athènes.

Cette décadence se confirma avec l’ère macédonienne. La compétition finit par tourner dès lors en un spectacle mercantile. Bien après, ce fut au tour de Rome de se mêler aux Jeux. La Grèce fut annexée en 146 avant J-C, les romains marquèrent peu d’intérêt aux Jeux jusqu’à ce que les souverains finissent par y participer. Avec l’influence romaine (cirques romains et combats de gladiateurs) très éloignée de Olympie, les Jeux ont complètement perdu leur raison d’être.

jeux-olympiques-romains

Le dernier vainqueur connu est Varazdates (385 après J-C) qui remporta l’épreuve de boxe.

En 393, l’empereur Théodose 1er, empereur de Byzance (chrétien) décida de faire abolir les Jeux à cause de leurs liens païens et cela dans l’indifférence la plus totale. En 426, Théodose II confirma leur abolition et fit détruire les temples du sanctuaire.

Mais les Jeux ont survécu après qu’Olympie ait perdu sa gloire. La venue du Christianisme entraîne des réformes sociales et religieuses radicales ? On réutilise alors les matériaux des bâtiments d’Olympie pour construire une forteresse.