Vous parcourez les archives de Les origines

par lol

La conception des Jeux

Le 26 juin 2009 dans Les origines

De tout temps, l’homme a pratiqué des activités qui faisaient travailler sa condition physique et entretenait sa musculature et donc ses performances « sportives ».

A vrai dire, il est impossible de définir une date pour la création des premières disciplines (qui entrèrent par après dans les Jeux Olympiques).

En effet, cela pourrait remonter à la Préhistoire où l’homme lançait de simples cailloux pour s’amuser. Ce qui au fil du temps a donné des autres lancers dont le disque, le poids, le javelot. L’homme préhistorique pratiquait déjà ces « disciplines primitives » pour assurer sa propre survie, comme par exemple la pêche, la chasse, la lutte contre des ennemis.

conception-jeux-olympiques

Par conséquent, il serait inimaginable de définir quand les Jeux Olympiques ont pu réellement apparaître. Puisque l’homme a toujours pratiqué des activités physiques !

La conception des Jeux était en quelque sorte inévitable pour l’homme, car c’est un moyen pour lui de mettre en évidence ses capacités physiques et d’entrer en compétition avec lui-même et aussi avec des adversaires.

par lol

Les dieux – La mythologie des Jeux

Le 26 juin 2009 dans Les origines

Les dieux

Beaucoup de mythes témoignent de l’importance des Jeux. Dans l’antiquité, toute célébration telle qu’elle soit était souvent (voire toujours) assimilée à un ou plusieurs dieux. En cette période, la mythologie grecque avait une grande importance, les Jeux ont des origines liées à des légendes ou des histoires. Ils ont un caractère religieux car ils font office de rituels en l’honneur des dieux. Les athlètes ne courent pas pour eux mais bien pour leurs dieux.

C’est donc pour les dieux que les Jeux sont consacrés et c’est donc à eux que les légendes sont rapportées. Parmi les légendes les plus connues et les plus censées, on peut citer celles de Zeus, de Pélops et de Héraclès.

Quelques récits mythologiques

« Pélops, venu de Lydie, vainquit le roi de Pisa (Oenomaos) dans une course de chars. Après cela, il épousa sa fille (Hippodamie) et il monta sur le trône de Pisa. Il en profita pour fonder la dynastie des Pélopides (plus tard : Atrides) et ainsi donner son nom à la région du Péloponnèse qui veut dire : Ile de Pélops. »

« Héraclès fut le premier créateur des compétitions. Il les instaura et créa la piste de Olympie. La première compétition serait la course. Le vainqueur fut couronné d’une couronne d’olivier par Héraclès. Cette couronne d’olivier venait d’un plant d’olivier venu des pays hyperboréens qu’Héraclès avait plantait à Olympie. »

« A Olympie. Zeus vainquit Cronos lors d’une lutte »

Zeus

zeus-jeux-olympiques-mythologie

Informations complémentaires sur Zeus

Rhéa et Cronos étaient ses parents. Sa mère dut user d’un subterfuge afin que son fils Zeus vive. En effet, Cronos dévorait ses enfants à leur naissance de peur d’être détrôné par l’un d’eux. Elle confia Zeus aux soins de la nymphe Adrasté et de sa sœur Io. Ensuite, elle donna à Cronos ses langes dans lequel elle avait placé une grosse pierre. Il l’avala en pensant qu’il s’agissait de Zeus. Devenu adulte, Zeus décida de détrôner Cronos. Il s’adressa alors à Métis la Titanide pour qu’elle l’aide. Grâce à une potion magique,  Cronos recracha tous les enfants qu’il avait dévorés. Zeuscombattit  avec ses frères et soeurs pendant dix ans contre Cronos et les Titans aidés par lesCyclopes et les Hécatonchires. Cette guerre fut appelée gigantomachie et est représentée sur le temple du Parthénon, à Athènes.

Les Cyclopes offrirent la foudre pour Zeus, le trident pour Poséidon et un casque d’invisibilité pour Hadès.

La légende raconte que c’est à olympe que Zeus vainquit Cronos à la lutte. Les Titans furent enfin battus par Zeus et ses frères. Il ne restait plus à Zeus qu’à combattre contre le monstre Typhon. Alors, les 3 frères se partagèrent le Monde. Zeus  dit à Hadès qu’il dirigerait le monde souterrain des Enfers, et à Poséidon qu’il règnerait sur les sept Mers, les rivières… Zeus se réserva le monde terrestre et céleste.

Zeus exila son père et épousa la Titanide Métis. Mais Zeus fut mis en garde par un oracle contre sa femme. Pour s’en débarrasser, il l’avala. Zeus courtisait sa sœur Héra mais en vain. Il se transforma en coucou mouillé. Héra en eut pitié et le serra contre elle. C’est alors que Zeus reprit sa forme originelle et la séduit. Ils se marièrent mais Zeus eut de nombreuses aventures avec des déesses, des nymphes et des mortelles. Il eut de nombreux enfants : dieux, déesses, demi-dieux, nymphes, héros et rois.

Héra et les dieux de l’Olympe en eurent assez des frasques de Zeus. Pendant son sommeil, ils le ligotèrent.

Pendant que les dieux se demandaient comment ils allaient se partager le pouvoir, Thétis la néréide, pressentit une guerre au sein des dieux. Elle alla chercher Briaré au cent bras afin qu’il délivre Zeus. Pour punir Héra, Zeus la suspendit dans le ciel à une chaîne d’or attachée au poignet et une enclume à chaque cheville. Aucun dieu n’osa la délivrer. Zeus la libéra à condition que tous les dieux lui promettent de ne plus jamais se révolter contre lui.

par lol

Olympie

Le 26 juin 2009 dans Les origines

Ce lieu est connu grâce aux Jeux qui s’y déroulaient. Et c’est pourquoi il est intéressant de le découvrir et de comprendre quelle était son importance.

Olympie est tout d’abord un sanctuaire et non une ville ou une cité. Le sanctuaire se trouvant dans le Péloponnèse est bordé par le fleuve Alphée et se trouve au pied du mont Kronion. Au centre du sanctuaire se trouvait le stade. Olympie accueillait bien les Jeux, mais ceux-ci n’étaient qu’un des aspects du culte voué à l’oracle de Zeus Olympien. C’est en partie grâce au culte du père et maître des dieux que les Jeux devinrent connus. De plus Olympie, de son histoire antique, tient une place très importante et ce du aux rivalités que son importance suscitait.

Statue_of_Zeus-300x244

Olympie est un sanctuaire. C’est donc le lieu où le personnel religieux se réunit et vit. Aucun autre personnel n’a droit d’y séjourner en tant normal. D’ailleurs le stade et les bâtiments sportifs se situent un peu à l’écart. Le temple principal est dédié à Zeus, le père de tous les dieux grecs. Ce temple est gigantesque. Il mesure près de 65m de long sur 25m de large. Il est inutile de préciser qu’à l’époque, les grecs étaient déjà de très bons artistes et que ce temple est l’un des plus beaux de l’époque. Le temple accueillait l’un des sept anciennes merveilles du monde : la statue chryséléphantine. (Photo)

 

par lol

La Trêve Olympique

Le 26 juin 2009 dans Les origines

treve-olympique-jo

De 2500 à 776, les Jeux furent réinstaurés par des personnages importants de la Grèce antique :

  • Clyménosroi des Minyens (vers 1500 avant J-C)
  • Endymion roi d’Elide (vers 1100 avant J-C)
  • Iphitos roi d’Élide (884 avant J-C)

En 884 avant J-C, des guerres éclataient dans la péninsule et Iphitos, le roi d’Elis, voulut y remédier. Pour cela, il traita un accord avec Lycurgue (roi de Sparte) : une trêve serait imposée entre les deux cités et ce durant une période de fêtes appelées « Olympiques ».

C’est donc à ce moment que les jeux de Olympie, la ville sacrée, furent réinstaurés. Toutefois, la date de création des Jeux est plus souvent ramenée à 776 avant J-C. Simplement parce que c’est à partir de cette date que les Jeux furent le plus souvent et le plus régulièrement célébrés. On peut en effet dire que les Jeux devinrent « nationaux » en 776 avant J-C. Et cela dura pendant près de 1200 ans.

 

par lol

Contexte historique

Le 26 juin 2009 dans Les origines

Dans le contexte de la création des jeux il faut tout d’abord dire qu’ils ont une origine très lointaine dans l’Antiquité et qu’il est très laborieux de fixer la date « officielle » de leur création. Bien que l’on entende souvent parler de 2000 ans d’esprit olympique, il n’en est pas moins certain que les Jeux ont une origine encore plus ancienne selon certains historiens.

Avant d’aboutir à la création des jeux, il est important de retracer approximativement l’épopée du sport et de la compétition d’antan.

On peut dire que l’athlétisme est né de la lutte pour la vie menée par les hommes des premiers âges. En effet, l’homme des cavernes, chasseur aguerri ou homme censé a su user de ses capacités « sportives » pour se nourrir, se défendre ou fuir face à des bêtes plus féroces. Inévitablement, il commença tout doucement à comprendre qu’il avait un certain talent pour courir, pour lancer ou pour franchir des obstacles naturels. Il se mit à se jouer d’une compétition propre à lui-même pour son simple plaisir et pour mesurer sa force. Il se mesura ensuite aux autres chasseurs.

jeux-olympiques-antiques

Bien que primitif, il n’est nullement impossible de dire que l’esprit de compétition a eu un effet de plus en plus grand sur les peuples et qu’ils ont fini eux aussi à se défier les uns aux autres d’une manière sportive. L’athlétisme naquit alors.

Des preuves (des bas-reliefs) datant de 3500 avant J-C nous montre qu’en Egypte, les hommes effectuaient déjà des courses, de la natation, des sauts et d’autres épreuves que l’on retrouve actuellement dans l’athlétisme et dans les disciplines olympiques. Il est incontestable que les Égyptiens ont précédé les Grecs dans le domaine de l’invention athlétique.

Dans l’Antiquité, les Grecs étaient très sportifs et pratiquaient régulièrement diverses disciplines sportives. Les Grecs s’en vantaient volontiers, estimant que la gymnastique établissait une différence fondamentale entre eux et les nations barbares.

Le principal motif de cette participation à ces différents sports, étaient ni plus ni moins un but militaire plus qu’autre chose afin de former des guerriers résistants et endurants.

Par ailleurs les Jeux ont été sans cesse revus, ils ont été réinstaurés plusieurs fois entre 2500 avant J-C et 776 avant J-C. Des historiens envisagent que les Pisates soient les premiers créateurs des Jeux car ils étaient les premiers possesseurs de la vallée de l’Alphée dans la région du Péloponnèse en Grèce. De plus, celle-ci se trouvait non loin de la terre d’Olympie et leurs habitants détenaient la présidence des Jeux jusqu’au début du 6ème siècle avant J-C. Pise fut ensuite détruite par les nombreuses guerres qui étaient présentes à l’époque.